samedi 3 juin 2017

[L'étagère à mystères] NEED - Joëlle Charbonneau

316 pages (Editions Milan) - 4.5/5


Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d’un total anonymat, quels que soient ces besoins… et quelles qu’en soient les conséquences. Car, c’est bien connu, on n’a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté...



« Des milliers de choses qu’on n’aurait jamais le courage d’affronter ou de regarder en vrai nous semblent sans importance sur notre écran. »


En bref... cette lecture a été nerveusement éprouvante, et tout autant addictive : si l’intrigue posée par ce thriller concerne les lycéens d’une petite ville, la multiplicité des points de vue est la bienvenue car elle donne cette sensation de nombre, de foule, et d’imprévisibilité. Les personnages sont assez difficiles à décrypter, ce qui fournit sans cesse des rebondissements qui empêchent le lecteur de lâcher le livre. Au final, le dénouement est bien expliqué et reste crédible. La leçon apportée par cette histoire est vraiment bonne, ce qui fournit au livre une dimension plus profonde et fait de lui un incontournable que tout amateur de réseaux sociaux devrait lire pour en connaître les dangers.


Cette lecture m’a totalement emportée dans la petite ville de Nottawa. Au final, ce thriller est un huis-clos impliquant tous les lycéens de la ville, manipulés à l’extrême par un site Internet qui leur fournit la moindre de leurs désirs, et non leurs besoins, en échange d’un petit service. On voit dès à présent la limite de ce système : comment un réseau social peut-il fournir des cadeaux, à moins que quelqu’un ne soit derrière le système ? De plus, les contreparties dont fait mention la quatrième couverture se révèlent très ciblées, à l’encontre de personnes particulières, pour des missions personnalisées.

L’intrigue ne tarde pas à démarrer, et l’on rencontre vite le personnage principal, Kaylee, et son problème : trouver un rein pour son frère, à condition qu’il soit compatible pour une greffe. Son meilleur ami lui fait découvrir le réseau NEED, qui pourrait lui fournir ce dont elle a besoin. Sans surprise, elle s’inscrit (mais si ce n’était pas le cas, quel serait l’intérêt du livre ?)... puis, rapidement, les chapitres, très courts (une dizaine de pages pour Kaylee, quatre ou cinq pour les autres personnages), alternent entre le point de vue de Kaylee et celui d’un autre lycéen, parmi ceux qui ont une importance dans le roman. Au final, l’histoire se concentre sur une dizaine de personnages, ce qui permet vraiment de montrer comment le réseau et la tentation les affectent différemment.

On retrouve ici toute la puissance du thriller : il joue avec la psychologie des protagonistes et leurs différentes personnalités. Cependant, alors que l’on pense pouvoir tout prévoir, des révélations sont mises en lumière, ce qui bouleverse nos prévisions quant à l’identité des instigateurs de NEED. Cela est d’ailleurs renforcé par l’enquête policière qui commence et, dans la rédaction du livre, par les pages qui rythment le livre, indiquant le nombre d’inscrits sur NEED, le nombre de demandes en cours et le nombre de demandes satisfaites. Tout est fait pour créer une atmosphère assez dynamique mais oppressante (on n’oublie pas les chapitres courts qui font accélérer la lecture), propice au thriller et qui rend la lecture impossible à arrêter. Assez vite, vers la moitié du livre, j’ai deviné l’identité des coupables (et j’avais vu juste), mais leurs motivations étaient intéressantes à connaître ; d’autres éléments que je ne peux dire sans vous spoiler incitent également à attendre la fin avec impatience.

En somme, tout est bien expliqué, et un élément justifie le passage de l’intrigue de la simple fiction au rang d’expérience plausible. Très bien fait. Certes, cela n’en reste pas moins un livre pour adolescent, donc les réactions sont parfois assez immatures, peu réfléchies, mais c’est également le but du livre. L’écriture est adaptée à ce public ; malgré les différents nœuds, l’intrigue reste structurée et simple ; le dénouement est prévisible. J’ai eu du mal à m’attacher à certains personnages, dont le personnage principal ; Kaylee est trop sûre d’elle et ennuyeuse (autant pour les autres personnages que pour le lecteur) mais c’est elle qui porte l’intrigue par son acharnement. Nate est un personnage assez surprenant mais certaines révélations qui reflètent parfaitement une situation identique dans la réalité me l’ont rendu décevant. Au final, le personnage que j’ai préféré est Tyler parce qu’il se révèle sur la fin ; il se découvre de nouveaux traits de caractère et il évolue réellement.

Enfin, je tiens à parler du message que porte ce livre : le danger des réseaux sociaux. Okay, dis comme cela, ça fait tout de suite paranoïaque. Le plus important est, je trouve, l’influence des réseaux sociaux sur le comportement IRL (in real life) –tiens, c’est aussi le titre d’un livre de ma PAL de juin... Je ne sais pas si le but de l’auteur était de dénoncer l’omniprésence des réseaux sociaux qui coupent parfois les gens de la réalité, car elle n’en fait pas mention dans sa page de remerciements ; contrairement à ce à quoi je m’attendais, elle n’explique pas son choix de sujet dans ce livre. Pourtant, c’est un livre puissant car il atteint des extrêmes et, aujourd’hui, il sert de sensibilisation à travers toute la violence qu’il montre. Un livre qui fait réfléchir en somme – au-delà de l’intrigue du livre, j’entends !

6 commentaires:

  1. C'est une lecture qui parait intéressante et qui pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu lis NEED, j'espère que ce sera en effet le cas ;)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais le résumé m'intrigue !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cette auteure et même si j'ai préféré sa trilogie L’Élite, j'ai beaucoup aimé ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai également préféré L'élite, mais c'est sûrement dû au genre que je préfère :)

      Supprimer

Un petit commentaire ? ღ