jeudi 18 mai 2017

[L'étagère futuriste] La 5e Vague t1 - Rick Yancey

592 pages (Editions Robert Laffont - collection R) - 3/5

La Terre a été envahie. Les derniers Humains vivants sont, soit regroupés dans des camps pour être formés à la lutte contre les envahisseurs, soit libres mais contraints de se cacher. Parmi eux, Cassie tente de fuir la traque menée par les Autres, en tout point physiquement semblables aux Humains, et souhaite retrouver son frère dont elle a perdu la trace. Sur son chemin, elle rencontre Evan Walker. Sa vie l’a convaincue de se méfier de tous ceux qui l’approche mais les mystères entourant Evan l’attire.


« Si je suis la dernière, alors je suis l'Humanité. Et si c'est notre ultime guerre, je suis son champ de bataille. »


En bref... ce que je retiens sont les innombrables longueurs qui ont marqué et ralenti ma lecture, alors que les personnages, soutenus par l’univers et l’intrigue développée, montrent un potentiel énorme pour me faire complètement adhérer. Donc à voir si la suite, une fois l’univers bien installé, répond aux éléments de questionnement laissés dans ce premier tome.


On peut dire que ce livre est connu, après l'avoir rencontré sur un nombre important de blogs. Il fait également l'objet d'une adaptation cinématographique, ce qui m'a encouragée à le lire. Cependant, j'en ressors quelque peu... mitigée.

L'histoire met énormément de temps à s'installer, ce qui s'explique par le genre auquel le livre appartient : la science-fiction, et non la dystopie comme je l'avais d'abord cru -bien que la dystopie appartienne à la science-fiction ! La Terre a subi plusieurs vagues d'invasion de la part des Autres, les extraterrestres. Au cours de la 4ème Vague, les quelques survivants tentent de se réfugier dans des camps, comme le Camp des Cendres où l'on fait la connaissance de Cassie, son frère Sammy et son père. Cette partie est assez monotone, et entrecoupée par des épisodes du futur de Cassie (ou plutôt est-ce son présent entrecoupé par des épisodes de son passé ?), après la venue d'un groupe de sauvetage ayant emporté les enfants, ce qui a quelque peu haché la lecture. Cependant, elle m'a vraiment permis de mieux comprendre la façon de penser de notre héroïne. En parallèle, on découvre un garçon dans un camp d'entraînement : il se fait appeler Zombie et apprend à se battre pour lutter contre l'ennemi. Après avoir commencé à m'attacher à Cassie, voilà que l'on change de personnages, ce qui m'a complètement perdue ! Et cela recommence encore... Si bien qu'au final, on reprenait à chaque fois une installation de l'environnement du personnage, et cela a créé des longueurs tout au long du livre. J'ai longtemps attendu le moment de leur rencontre, qui ne survient en réalité qu'à quelques pages de la fin.

L'univers reste cependant bien construit. Les raisons de l'invasion extraterrestre restent confuses, mais l'on comprend que c'est une intention de l'auteur, afin d'entretenir le suspense. Certains événements m'ont rappelé Les Âmes vagabondes de Stephenie MEYER, car dans les deux romans, la Terre est victime d'une invasion extraterrestre, et les arrivants sont présents à l'intérieur des humains ; les survivants doivent se cacher, et se regrouper. Bref, rien de bien original selon moi (surtout si l'on prend en compte le coup de cœur que j'avais eu pour Les Âmes vagabondes !).

Les personnages dont on suit le point de vue sont très attachants, et c'est ce qui représente le point fort du livre selon moi. Cassie, dont le caractère fort et déterminé m'a beaucoup convaincue, et je l'ai beaucoup admirée pour cela ; Zombie a une personnalité complexe, qu'il m'a été intéressant de suivre : on comprend qu'il est endoctriné, mais ses doutes et ses interrogations le rendent plus humain et plus sensible ; comment ne pas s'attacher à Sammy ? rien que la façon dont est racontée son histoire est touchante. Par ailleurs, j'ai moins adhéré aux personnages secondaires : Ringer témoigne d'une personnalité qui n'est pas assez développée, ce qui est dommage, et Evan... que dire d'Evan ? D'habitude, c'est pile le type de personnage masculin qui me séduit -attentionné, protecteur, courageux- mais sa soumission, là, c'était trop ! Il faisait pâle figure à côté de Cassie ! Leur relation est d'ailleurs mièvre, car on ressent la partie qui la décrit avec une longueur et une langueur qui ont totalement ralenti ma lecture.

L'action survient enfin à la fin. Certains personnages se rencontrent enfin. Et, comme un concentré, tout va un peu vite. Mais, paradoxalement, les personnages auraient tendance à prendre leur temps à certains moments où ils feraient mieux de se presser... Je n'ai pas été entièrement convaincue par cette fin. Elle induit une bonne dose de suspense, mais, en se remémorant les longueurs, je ne suis pas si pressée.

Je n'ai rencontré aucun problème particulier avec l'écriture de l'auteur, fluide, si ce n'est les changements de point de vue qui, vous l'aurez compris, m'ont profondément dérangée dans ma lecture. Je pense donc que je lirai le tome suivant, afin de voir s'il dépasse mes attentes, et surpasse ce premier.

6 commentaires:

  1. Arg, définitivement, je ne le lirais pas... Les changements de points de vue à tire-larigot alors qu'on a besoin de quelque chose de clair, c'est vraiment pas top, je comprends bien ton avis mitigé !

    Par contre petit plus quand même... Les Âmes vagabondes quoi ahah ! :D ♥ ( Qu'est ce qu'il est bien ce roman !! )

    J'espère que le tome 2 sera plus convaincant en tout cas, et que tu passeras un meilleur moment ! ;) ♥ hâte de lire ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui pour Les Âmes vagabondes ! Même si je trouve les premiers chapitres longs (malheureusement), ce livre est tellement... émouvant, bien écrit, original. Bref, c'est aussi à cause de cette comparaison que La 5e Vague m'a moins plus je pense.

      J'espère que le deuxième tome sera plus convaincant aussi. Merci !

      Supprimer
  2. Cette saga ne m'a jamais beaucoup tenté, de toute manière...
    Même si, effectivement, on en entend beaucoup parler sur la blogosphère ! =D
    Je pense que j'ai juste peur qu'il ressemble à tous les autres, qu'on y trouve zéro originalité... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plutôt d'accord avec toi : cet univers se perd dans la masse des dystopies.

      Supprimer
  3. Je me souviens avoir aimé ce roman malgré l'impression de longueur au début. En ce qui me concerne les changements de point de vue, en général, ne me dérange pas, il faut juste que ce soit bien réalisé. Et là, j'ai lu ce roman il y a tellement longtemps que je ne me souviens pas de ce que j'en avais pensé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu lu la suite ? Si oui, c'est que ça ne t'avait pas dérangé tant que ça :')
      En fait, l'adaptation cinématographique m'a fait aimé l'univers plus que le livre ne l'avait fait, donc peut-être que je lirai la suite personnellement.

      Supprimer