mardi 13 juin 2017

[L'étagère futuriste] Phobos t1 - Victor Dixen

448 pages (Editions Robert Laffont – collection R) - 5/5

Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer.
Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


« Aimer, ça ne veut pas dire tout accepter de l’autre, sans question ni remise en cause… Aimer, c’est se battre pour ce que l’on croit être le meilleur pour l’autre… même si l’autre ne le sait pas. »


En bref... ce livre m’a soufflée. J’ai complètement été transportée dans l’intrigue interplanétaire, j’ai adoré les personnages, mais surtout, j’ai été impressionnée par l’originalité apportée par Victor Dixen dans son choix de narration avec les multiples points de vue (bon, 4, ne vous inquiétez pas). Ce livre a été un véritable coup de cœur ; si vous ne le connaissez pas encore, il vous faut le lire !


Ce livre était depuis un bon bout de temps dans ma PAL : à force de le voir un peu partout, j’avais bien envie de l’en sortir, et c’est finalement l’avis de Thallia, ou Les Lettres de Sel (je vous mets son avis ici), qui m’a finalement convaincue de le faire. Et je ne le regrette pas... enfin, si, ma première réaction à la fin de ma lecture a été : pourquoi ne l’ai-je pas lu plus tôt ?! Parce que, vraiment, tout était confus en moi tellement j’ai aimé ma lecture et pour plein de raisons différentes – l’une d’entre elles est peut-être que j’accumulais la fatigue, parce que ce livre est on ne peut plus addictif, et je n’ai pas réussi à le lâcher... d’où mon début de "nuit" à six heures du matin, hum...

Ce que je retiens d’abord est que ce livre est complet. Il contient tous les éléments pour me plaire : une intrigue mêlant romance et mystères, dans un univers particulier, l’espace, et des personnages intrigants. Mais, en plus de tout ça, qui aurait déjà largement suffi à me convaincre, Victor Dixen apporte une véritable originalité. Nouveauté. Innovation. D’abord, l’endroit de l’action : l’espace ; combien de livres se déroulent dans l’espace (sujet très d’actualité, avec le retour récent d’un certain Thomas Pesquet... coïncidence totalement fortuite !) ? Les schémas du vaisseau aident à mieux se représenter l’environnement et on se sent vraiment dépaysé !

Surtout, j’ai A-DO-RE l’écriture, composée de Champ (l’intrigue principale) / Contrechamp (les dessous de l’intrigue) / Hors champ (la part d’enquête par un protagoniste extérieur) / Chaîne Genesis (ce que les spectateurs voient) ; vous avez compris la particularité ou vous avez besoin d’une explication ? J’ai trouvé très intéressante l’alternance entre champ et contrechamp ; le style d’écriture est le même mais l’on connaît tout de l’intrigue, presque immédiatement, et l’on voit les organisateurs du programme qui œuvrent en secret (comme dans la série TV Unreal). J’avoue que cela m’a un peu frustrée au début, mais il reste tout de même des révélations, qui passent principalement par les personnages (dans leur passé ou dans leurs actions), donc il n’y a pas de longueur ni de déception. Les chapitres du point de vue de la Chaîne Genesis ont lieu sous forme de discours théâtral, avec didascalies pour décrire la scène. Certes, le style d’écriture change, mais pas le talent de l’auteur ! Là encore, il nous emporte dans les speed-datings (ce sont eux, le sujet des chapitres vus par la Chaîne Genesis) et la sobriété stylistique nous permet pleinement d’apprécier les personnalités des deux protagonistes en présence, et transmet d’autant plus efficacement les émotions.

Concernant les personnages justement, ils peuvent être classés en différentes catégories dont la première est évidemment les douze prétendants. De façon surprenante (ou non, je ne sais pas, à vous de me le dire), je me suis davantage attachée aux garçons qu’aux filles. En effet, comme on ne les voit qu’à travers le point de vue de la Chaîne Genesis (hormis deux scènes se déroulant dans leur capsule), on apprend à les connaître uniquement par ce qu’ils transmettent et s’autorisent à dire ou montrer – ce qui fait que j’ai moins adhéré aux personnages plus réservés, comme Alexei ou Kenji. Cela promet d’ailleurs plus de surprises pour la suite puisque certaines personnalités pourraient différer de la façon dont on avait cru les connaître... j’ai hâte de tout ça ! Quant aux filles, au final, encore beaucoup d’entre elles restent mystérieuses pour le lecteur. Léonor est attachante, sans plus, et les autres filles ne m’ont pas marquée, si ce n’est peut-être Kelly. Mais, les passages que j’ai préférés du roman entier sont les rencontres entre Léonor et Marcus. Dès le début, ils m’ont fait frissonner (ce qui vaut au livre sa place de coup de cœur !) car on sent une telle tension entre eux...

Je répète que le livre est complet, également au niveau des émotions fournies au lecteur. Frustration de connaître le secret derrière le programme dès le début, tension entre les personnages, mais également douleur, attachement, excitation, attente... je ne sais pas quelles émotions je n’ai pas ressenties au cours de ma lecture ! L’intrigue joue d’ailleurs beaucoup avec ce qu’elle transmet au lecteur (même si au début, j'ai pensé avoir affaire à La Sélection dans l'espace), car cette fin... le suspense est insoutenable (il y a évidemment une issue que je préférerais, mais toutes pourraient être intéressantes) ! De plus, la première scène dans la capsule des garçons est certes destinée à apporter un détail de l’intrigue se déroulant hors champ, mais j’ai adoré découvrir leur univers, leur façon de s’entendre... c’était un choix de se concentrer sur le compartiment des filles, je remercie l’auteur d’avoir inclus ce passage !

Enfin, concernant les chapitres hors champ que je n’ai fait que mentionner jusque-là, je dois avouer que ce sont eux qui m’ont le moins plu. Ils apportent une touche de thriller policier à l’histoire, mais j’ai eu plus de mal à adhérer. Le personnage, Andrew, ne m’a pas émue (alors que cela aurait pu être le cas), mais j’attends de voir ce qui va être développé par la suite avec Harmony, la fille de Serena McBee, organisatrice du programme.

L’autre grande catégorie de personnages dans ce livre regroupe les organisateurs, que l’on découvre en contrechamp. Ils restent assez mystérieux et Serena est vraiment le personnage intéressant, car le plus complexe. A voir par la suite comment elle va évoluer. En tout cas, les chapitres en contrechamp et en hors champ se mêlent à merveille, et la transition de l’un à l’autre (entrecoupés des chapitres dans le champ de la caméra) ne se sent même pas.

Si vous hésitez encore à lire Phobos (Mégane, c’est à toi que je m’adresse !), ne tergiversez plus ! J’ai déjà envie de le relire pour me replonger dans cet univers particulier et si riche qui m’a fait ressentir tant d’émotions...

12 commentaires:

  1. C'est bon, tu l'as bien vendu! *-* (plus que bien même)
    En plus, le programme de télé réalité n’apparaît pas souvent dans les romans alors c'est assez tentant.
    Je viens de me prendre l'intégrale, je pense commencer ce week-end, je t'en reparle ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement cela ! C'est pour cela que le livre est original dans l'idée de base, surtout si l'on ajoute le fait que l'on voit l'envers du décor de la télé réalité...
      J'attends ton avis avec impatience !

      Supprimer
  2. Je suis hyper heureuse de t'avoir donner envie de lire, et qu'en plus il t'ai plu ! \o/
    Moi aussi j'ai bien aimé le concept Champ/Filtre champ/ chaîne Genesis, ça a apporté une touche d'originalité en plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je ne te remercierai jamais assez pour cette découverte ! <3

      Supprimer
  3. J'ai adoré ce premier tome mais j'ai eu un peu plus de mal avec le deux ^^ J'ai hâte de lire la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh dommage... beaucoup m'ont pourtant dit que la suite était mieux (surtout le 3, c'est vrai).
      En tout cas, j'espère que le dernier tome te convaincra davantage ! :O

      Supprimer
  4. Une intrigue tellement captivante et l'histoire est bien fournie, une merveilleuse lecture pour moi aussi :) !

    RépondreSupprimer
  5. Une belle chronique, je l'ai dans ma PàL, il faut que je le sorte de là :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est-ce que tu attends ?! Tu DOIS le lire !!!!!! :O

      Supprimer
  6. J'ai vraiment adoré ce premier tome que j'ai lu en décembre dernier ! Maintenant,il faut que je me mette aux tomes suivants :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais bientôt commencer le tome 2, car ce tome a été un véritable coup de cœur ! J'espère que l'on ne sera pas déçues de la suite (même si j'en doute) ! ;)

      Supprimer